fbpx

Gaspard Freediving

L’apprentissage de l’apnée est-il difficile ?

L’apnée est un sport qui se développe rapidement mais qui reste encore marginal pour des raisons évidentes : retenir sa respiration et surtout sous l’eau fait peur. Et si de nombreuses personnes trouvent “belle” l’idée de plonger sans apport d’air artificiel, elles ont aussi l’impression que « ce n’est pas pour moi ». En fait, descendre confortablement à 5 mètres sous l’eau d’une seule respiration et y rester un peu semble inconcevable pour la plupart des humains. Neanmoins tout apnéiste certifié sait que cela peut être un jeu d’enfant. Il en va de même pour le temps à retenir son souffle : la plupart des humains « normaux » peuvent à peine concevoir de retenir confortablement leur respiration pendant une minute complète, alors que c’est quelque chose de facilement réalisable par une grande majorité de débutants lors de leur premier cours.

La question reste donc posée : à quel point est-il difficile d’apprendre à plonger en apnée ?

Choisissez votre difficulté !

Pour répondre à cette question, nous devons d’abord comprendre comment fonctionnent l’apprentissage et l’adaptation.

Le corps humain, le cerveau et le système nerveux sont capables d’une gamme folle de compétences, nos possibilités d’adaptation et d’apprentissage sont absolument phénoménales (je suis sûr que vous avez déjà passé assez de temps à vous perdre sur internet pour être d’accord avec cela). Afin de développer ces adaptations, nous avons besoin de stimulation et de récupération. Le défi est que pour éviter toute forme de rejet de l’apprentissage (ou de l’entraînement), le niveau de stimulation doit être ajusté pour qu’il reste 100% gérable.

En ce qui concerne l’apnée, tout le monde peut déjà retenir son souffle, la question est « pour combien de temps ? ». La bonne nouvelle est que la réponse n’a pas beaucoup d’importance pour que vous puissiez commencer à apprendre et à progresser. Rappelez-vous que tout ce dont vous avez besoin est de stimulation et de récupération. La stimulation peut aller de « juste un peu inconfortable » à « tentative maximale », en d’autres termes, vous n’avez pas besoin d’essayer de retenir votre respiration aussi longtemps que possible pour développer des adaptations et progresser ! En apnée, nous pouvons choisir le niveau de stimulation avec une extrême précision car le temps, la profondeur et la distance sont des variables continues. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que progresser en apnée peut être aussi facile ou difficile que vous (ou votre instructeur) le souhaitez !

Petit exercice

Si vous n’avez jamais essayé l’apnée, faisons une petite expérience ensemble. Asseyez-vous confortablement et mettez votre téléphone en mode timer : Vous allez faire une série d’apnées de 20 secondes. 

-Réglez votre minuteur sur 20 secondes

-Respirez normalement et gardez votre esprit calme

-Prenez une grande inspiration complète, lente et douce

-Retenez votre souffle et demarrez votre minuteur.

-Détendez vos épaules et votre cou

-Détendez votre mâchoire et votre langue

-Gardez les yeux fermés, ne vérifiez pas combien de temps il vous reste : restez concentré sur le présent.

-Lorsque vous entendez le minuteur, reprenez votre respiration et détendez-vous.

Essayez ensuite de « juger » de la facilité/difficulté de cette apnée et gardez cette information en tête.

Répétez l’opération 3 fois de plus (assurez-vous de prendre tout le temps nécessaire pour récupérer à 100% mentalement et physiquement d’une apnée avant de commencer la suivante).

Vous avez maintenant effectué 4 apnée de la même durée : Comment vous êtes-vous senti ? Est-ce que c’était de plus en plus facile ?

Si vous avez abandonné lors de la première apnée, cela signifie que 20 secondes étaient une stimulation trop forte pour vous. Cela ne signifie pas que l’apnée n’est pas pour vous, cela signifie simplement que cet exercice spécifique n’était pas adapté à votre niveau et que vous pouvez probablement réessayer avec 15 secondes (ou moins).

Si toutes les apnées ont relevée de la meme difficultée, je pense que vous êtes déjà habitué à certaines formes d’apnée et que le niveau de stimulation était bien trop faible pour vous, vous pouvez réessayer avec un temps plus long.

Si vous avez eu l’impression que les apnées étaient de plus en plus faciles, félicitations ! Vous venez de terminer votre premier entraînement et de prendre confiance en vos capacités.

Conclusion

Ne vous méprenez pas, ce petit exercice n’est absolument rien comparé à ce que vous apprendrez aupres d’un instructeur professionnel, mais j’espère qu’il vous donnera l’idée que tant que vous restez patient avec vous-même, l’apprentissage de l’apnée peut être un processus amusant et agréable, accessible à toute personne à l’aise dans l’eau !