fbpx

Gaspard Freediving

Entrainement : Pourquoi vous ne devez pas suivre votre plan

Lorsque l’on bénéficie d’une période d’entrainement dédiée à la progression (type séjour apnée par exemple), le temps peut passer assez vite et il est important d’avoir un plan d’entraînement en tête pour structurer son séjour. Un plan peut prendre plusieurs formes mais quelque soit le type de plan que vous mettez en place, il doit consister en :
Une stratégie don le but est l’augmentation de votre niveau de confiance jusqu’à ce que celui-ci soit assez élevé pour effectuer sereinement votre objectif.

Un plan vous permettra également de mieux planifier vos sessions et de mieux vous organiser de manière générale : profondeur nécessaire, durée de la session, nombre de plongeurs de sécurité… Ce plan doit être construit individuellement en fonction de vos performances et résultats passé et de vos ambitions à cours, moyen ou long terme et son role principal est donc de vous aidez à emmagasiner de la confiance. n’hésitez pas à prendre le plus d’information possible en compte dans la construction de ce plan, il n’en sera que meilleur !

Cependant, ce plan ne doit pas forcément être respecté à lettre, je dirais même plus : Vous vous DEVEZ de ne PAS le respecter !

Pourquoi ? La réponse est simple : un plan est donc construit sur la base de l’analyse et du traitement des informations don vous disposez à un instant T. Or, au fur et à mesure de votre entrainement vous emmagasinez de nouvelles informations ; peut-être qu’une plongée que vous aviez imaginé difficile était finalement très facile (ou l’inverse), peut-être que vous mettez plus de temps que vous pensiez à retrouver vos sensations, peut-être avez-vous sous-estimé la fatigue du voyage, peut-être que vous avez eu un « déclic » qui peut vous permettre de faire un saut dans votre progression, peut être avez-vous modifié votre compréhension de l’apnée… Il y a plein de nouvelles informations qui viennent s’ajouter une fois que vous rentrez dans le vif du sujet et il serait stupide de ne pas prendre en compte ces nouvelles information qui doivent donc vous permettre de mettre à jour votre plan pour tirer le meilleur parti de votre entrainement. Rappelez vous ce mot clé, un plan est une « STRATEGIE » et la qualité même d’un bon stratège est d’être capable de ré-évaluer objectivement une situation en cours de route et de faire les ajustements nécessaires. Je vois souvent des plongeur arriver à Dahab avec un plan bien précis (avec parfois des profondeurs précises déterminées au jour près) et être trop fermés « par principe » à l’idée de dévier de ce plan. Ce devrait être l’inverse : par principe vous devez constamment chercher à évaluer si vous devez dévier de votre plan ou non ! Bien sur parfois vous n’aurez pas à le faire et c’est « tant mieux » mais ce constat doit être fait qu’après ré-évaluation du plan !

Je vais terminer par une analogie qui parlera à tout le monde.
Si vous voulez vous rendre d’un point A à un point B en voiture :
-Une première option consiste à avoir une grossière idée de la direction, d’emprunter cette direction et d’essayer de miser sur les panneaux directionnels et éventuellement s’arrêter pour demander son chemin (=pas de plan)
-Une seconde option consiste à décider d’un itinéraire à l’avance et d’emprunter cet itinéraire (=un plan que l’on ne cherche pas à modifier)
-Enfin la dernière option consiste à utiliser un GPS type google map qui va calculer un itinéraire initial (=créer un plan) mais cet itinéraire sera recalculé en permanence en fonction du trafic ou d’événement divers non prévus (=mise à jour du plan initial)

J’espère que nous somme tous d’accord pour dire que la 3e option est la plus efficace !

Bien sûr la difficulté pour revenir à notre séjour d’apnée revient dans le traitement et l’analyse des informations qui vont être utilisés dans la création et la mise à jour du plan, de la stratégie. Quelqu’un d’expérimenté et avec du recul, qui a déjà vu passer un grand nombre de plongeurs sera bien mieux à même d’élaborer et de mettre à jour une stratégie efficace que quelqu’un qui n’utilise que les informations issues de sa propre expérience. En ce sens, n’hésitez pas à vous faire aider par un coach / instructeur ou bien au minimum d’un ami plus expérimenté que vous, ils vous déchargeront de ce questionnement, de ce travail. Vous garderez ainsi votre énergie et votre attention pour ce qui finalement compte le plus : vos plongées, l’exécution du plan.